fbpx

Suivre une équipe pro

Est-il intéressant de suivre une équipe pro ou un sportif professionnel ? C’est le rêve de beaucoup de jeunes et de moins jeunes kinés. Pour l’avoir réalisé pendant des années, il est vrai que cela est très excitant et stimulant. Faire partie d’une équipe ou partager les objectifs d’un(e) sportif(ve) est une émulation sans pareil. Pour avoir formé beaucoup de kinésithérapeutes au sport, je peux vous dire qu’après nos formations, vous êtes plus qu’expérimenté pour ce niveau. Vous serez appréciés pour vos compétences et votre sérieux. Voilà pour le côté positif. Il faut cependant savoir que les contraintes existent également. Quelles sont-elles ?

L’emploi du temps Expand

Au sein d’une équipe professionnelle, votre emploi du temps est celui décidé par l’entraîneur et de son équipe, en fonction des besoins de ces derniers. Il n’est pas rare que vous ayez à travailler le samedi et le dimanche en fonction des jours de match et des phases de récupération et de soins. Dans ce cas, le lundi et/ou le mardi peuvent être libres ou partiellement occupés.

Dans la semaine, si vous êtes salarié d’une équipe professionnelle, votre emploi du temps présentera des trous variables ne permettant pas une activité secondaire. D’autre part, si l’on considère le football, les congés annuels sont généralement fin mai et début juin. Tant que l’on n’a pas d’enfant, tout va bien. Mais dès que ceux-ci sont scolarisés, les choses se compliquent.

Il faut donc bien réfléchir à court, moyen et long terme. Bien que rien ne soit impossible, une réflexion commune en famille est nécessaire.

Les revenus Expand

Voyant les salaires des sportifs, beaucoup pensent qu’une part du gâteau leur reviendra. Il n’en est rien. Les salaires sont généralement moins élevés que votre revenu en libéral. Bien sûr, ramené au nombre d’heures travaillées, cela semble un bon rapport. Mais ce que les collègues ne comptent pas, ce sont par exemple les temps de transport pour se rendre à une compétition ou à un match. Ils ne comptent pas non plus les périodes de préparation physique en début de saison ou pendant une semaine ou plus. Vous êtes à disposition 24h/24, loin de chez vous.

Pour être plus précis, les revenus en ligue 2 de football sont assez bas. Ils peuvent parfois même commencer au SMIC et ne dépassent que rarement les 3 000 €. Il existe bien sûr des exceptions. En ligue 1 de football, cela peut commencer à 3 000 € et monter beaucoup plus haut dans certains grands clubs. Mais n’espérez pas dépasser les 10 000 €. Les salaires mirobolants sont réservés aux joueurs. Nous ne faisons pas partie du même monde ! Il est important de rester à sa place.

La notoriété Expand

Pourquoi les clubs et fédérations payent si peu ? Il s’agit d’une part d’une culture et parfois d’un manque de budget.

Ces structures considèrent souvent que vous allez bénéficier d’une notoriété qui se monnaye et qui leur permet de vous payer moins que ce que vous gagneriez en cabinet. Ils considèrent, que grâce à eux, votre cabinet sera rempli. Ceci n’est pas toujours vrai, surtout en fonction de votre patientèle. Certains patients sont totalement hermétiques à ce type de notoriété. Et même si c’était le cas, cette posture n’est pas défendable. Le chiffre que vous générez à votre cabinet n’est pas lié à votre participation à une structure professionnelle. Votre cabinet est de toute façon complet. Je ne connais pas de kiné dont le cabinet ne soit pas plein.

Activité mixte Expand

La sécurité d’emploi n’étant pas de mise dans le sport, je considère qu’avoir une activité mixte est un bon compromis. En effet, travailler au sein d’une équipe tout en gardant son cabinet avec ou non des assistants pour vous seconder lors de vos absences, est une solution assez confortable.

Partager l’activité au sein d’une équipe à deux ou plusieurs collègues est également une solution pour ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier et garder une liberté financière et organisationnelle. Ne craignez pas de le proposer aux structures avec lesquelles vous êtes en contact.

Il faudra donc être très perspicace dans la négociation et ne jamais accepter un revenu inférieur à celui que vous auriez en cabinet avec une liberté d’organisation.

foot

basket

natation2

Tenir mon tableau de bord :

Tableau de bord “Patientèle sportive” version pdf

Tableau de bord “Patientèle sportive” version Excel

Publier un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut