fbpx

Formation Visceral 2Lors des formations en Kinésithérapie Viscérale que j’anime, une question revient très souvent :

As-tu des études sur la relation entre les problèmes viscéraux et les douleurs musculo-squelettiques ?

La pratique et la logique anatomique et physiologique nous permettre de mettre en évidence la relation viscères / musculo-squelttique. Concrètement en  pratique, chacun a depuis longtemps observé ce lien indéfectible, mais certains aiment en avoir une preuve écrite, scientifique. Ce que je comprends parfaitement. Préférant me concentrer sur les domaines qui sont les miens : la thérapeutique en cabinet et le partage de mes connaissances et expériences, je profite de mes vacances pour chercher ce type d’études. Et à ma grande surprise, il y en a vraiment beaucoup sur les sites spécialisés d’articles médicaux de type Pubmed.

Je vous ai mis ci-dessous la traduction de la présentation d’un des ces nombreux articles. Finalement, contrairement au discours des institutions de notre profession, il semble bien que les techniques viscérales soulageant les souffrances abdominales aient un très forte influence que le musculo-squelettique.

Je vous laisse découvrir cet absctract :

Kinésithérapie viscérale

Quelle est la fréquence des maux de dos chez les femmes ayant des problèmes gastro-intestinaux ?

Smith MD1, Russell A, PW Hodges. Division de physiothérapie, Université du Queensland, Queensland, Australie.


OBJECTIF :

Cette étude a examiné la relation entre le mal de dos et les symptômes gastro-intestinaux (GI) dans une étude de population à grande échelle en tenant compte des facteurs de confusion possibles.

Méthodes :

Une analyse transversale des données d’enquête de l’étude longitudinale australienne sur la santé des femmes a été effectuée en utilisant la régression logistique multinomiale pour modéliser 4 fréquences de douleurs dorsales en fonction du nombre de symptômes gastro-intestinaux (constipation, hémorroïdes et autres problèmes intestinaux).
Au total, 38 050 femmes de 3 cohortes d’âge ont été incluses dans l’analyse.

RÉSULTATS :

Après ajustement pour tenir compte des facteurs de confusion, le nombre de symptômes gastro-intestinaux était significativement associé au mal de dos chez toutes les cohortes d’âge. Les cotations pour évaluer les douleurs dorsales «rarement», «parfois» et «souvent» augmentent avec le nombre de symptômes gastro-intestinaux. Les jeunes, les femmes d’âge moyen et les femmes plus âgées qui présentent 2 ou 3 symptômes gastro-intestinaux ont évalué leur cotation à la douleur de 3,3 (2,5 à 4,4), 3,0 (2,5 à 3,7) et 2,8 (2,3 à 3,4), respectivement.

DISCUSSION :

Cette étude a identifié une forte association entre les maux de dos et les symptômes gastro-intestinaux chez les femmes. Les facteurs possibles pouvant expliquer cette relation incluent une douleur dirigée par convergence viscérosomatique, une altération de la perception de la douleur, une augmentation de la charge rachidienne lors de la défécation ou un soutien réduit du contenu abdominal et de la colonne vertébrale.

Thierry BLAIN

Source National Center for Biotechnology Information

Formation :  Kinésithérapie Viscérale

Panier

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut