fbpx

K-Taping en sénologie ou pour accompagner la prise en charge dans le cadre du cancer du sein

Utilisation du taping pour améliorer la prise en charge dans le traitement kinésithérapique en sénologie.

Durée :2 jours (12 heures 30)
Objectif :Appréhender l'utilisation du taping en soin de support et améliorer la PEC de la femme atteinte d'un cancer du sein
Voir toutes les dates
Jenny SCHISCHKE
Kinésithérapeute. DU de lymphologie, DU plaies, brûlures et cicatrisation, DU PATA.

Formation K-Taping en sénologie ou pour accompagner la prise en charge dans le cadre du cancer du sein

Le taping aide à diminuer les douleurs post-opératoires, à améliorer la posture et à diminuer les contractions liées aux différentes interventions dans la chirurgie sénologique. Il permet d’assouplir les cicatrices, prévenir les œdèmes et garder ou améliorer la mobilité tissulaire.

Durée : 2 jours (12 heures 30).

  Lieu de formation : Paris.

Modalités pédagogiques : les méthodologies employées pour cette formation sont en adéquation avec le principe de formation présentielle. En effet, il s’agit d’une formation essentiellement pratique. La première matinée est consacrée à l’enseignement théorique et axée sur la compréhension de la technique en respectant les méthodologies. La partie pratique se déroule sous contrôle constant par la formatrice selon les modalités pédagogiques pour assurer une parfaite maîtrise des techniques en corrélation avec les objectifs de la formation.

Nombre mini de stagiaires : 14
Nombre maxi de stagiaires : 20

Pré-requis : posséder le diplôme du public concerné.

Public concerné et niveau de difficulté :
Kinésithérapeutes : 💪💪▫️▫️▫️
Ostéopathes : 💪💪▫️▫️▫️

Les contentions souples ou taping peuvent optimiser et compléter toutes les techniques de kinésithérapie. De plus, elles offrent des méthodes de thérapies supplémentaires et nouvelles, en proposant une prise en charge en attente de chirurgie (reconstructrice par exemple), ainsi qu’un soin complémentaire pour améliorer la gestion temporelle des patientes (pose de tape sur cicatrice pour se consacrer au travail manuel musculaire par exemple).

La visée de cette formation est :

  • de comprendre comment les contentions souples s’inscrivent dans la prise en charge des troubles liés aux suites post-opératoires en sénologie,
  • de comprendre comment elles sont utilisables comme outil de rééducation,
  • d’apprendre les différentes techniques possibles adaptables aux pathologies,
  • de disposer d’une cinquantaine “d’applications types”, déclinables et adaptables sous de nombreuses formes pour une utilisation variée et personnalisable.

Objectifs généraux :

Le participant sera capable, après une analyse de la pratique actuelle et des recommandations :

  • d’analyser et d’évaluer si les techniques acquises sont adaptées et fonctionnelles au cas par cas,
  • de concevoir, mettre en œuvre et évaluer la prise en charge complémentée par la contention souple,
  • de maîtriser les techniques de taping suivant les troubles rencontrés.

Objectifs spécifiques :

À l’issue de la formation, le professionnel sera en capacité :

  • d’utiliser des savoirs biomécaniques et physiques, utiles à la prise en charge par contention,
  • maîtriser les spécificités des utilisations du taping,
  • d’utiliser, d’adapter et de faire évoluer les applications de taping en fonction du stade de la pathologie ou du trouble rencontré,
  • construire et mettre en œuvre des montages accompagnant la rééducation et mobilisation de la ceinture scapulaire, les douleurs posturales, les pathologies accompagnant les lymphœdèmes, les cicatrices,
  • déterminer une démarche thérapeutique propre à chaque patient,
  • utiliser les techniques pour compléter une démarche préventive pour la posture, les algies et la réadaptation fonctionnelle.

JOUR 1 :

  • Développement et physiologie du fonctionnement de la contention souple.
  • Explications physiques et biomécaniques de l’action extéroceptive.
  • Présentation et explications théoriques des techniques d’application pour pathologies musculaires et les troubles associés.
  • Démonstration pratique sur les muscles :
    • Douleurs de la ceinture scapulaire : trapèzes, angulaire omoplate, scalènes.
    • Dorsalgies : rhomboïdes, carré des lombes, erector spinæ, psoas.
    • Douleurs loco-régionales post-chir : pectoraux et abdominaux.
  • Bilan clinique pour l’application d’un tape sur muscle.
    • Objectif :
      • Connaître le fonctionnement du taping.
      • Comprendre quand une prise en charge complémentée par tape peut être utile et efficace.
      • Maîtriser les applications musculaires simples.
  • Présentation et explications théoriques des techniques d’application de type ligamentaire et fascia.
  • Rappels physiologiques et anatomiques.
  • Démonstration pratique sur différentes structures :
    • Antalgie : spacetape et tape de décompression costale.
    • Cicatrice.
    • Transit.
  • Les applications combinées pour :
    • Amélioration de la posture.
    • Lutte contre l’attitude protectrice du sein.
    • Diaphragme (pour douleurs respiratoires).
    • Rééducation abdominale musculaire et diminution du diastasis éventuel.
  • Exposition d’une technique complémentaire, spécifique et antalgique locale.
  • Démonstration pratique.
  • Les applications spécifiques pour :
    • Cicatrices.
    • Points Trigger et contractures localisées.
  • Recommandations et contre-indications.
  • Révision des éléments-clés.
    • Objectifs :
      • Maîtriser les applications pour ligaments et combinés.
      • Comprendre la mise en place d’un montage adapté.
      • Commencer à intégrer le taping dans un travail de rééducation adapté à chaque patient.

JOUR 2 :

  • Présentation et explications théoriques des techniques d’application lymphatique.
  • Rappels anatomiques et physiologiques du système lymphatique.
  • Démonstration pratique pour :
    • Lymphœdème distal du membre supérieur.
    • Lymphœdème proximal du membre supérieur.
    • Lymphœdème membre supérieur entier.
    • Lymphœdème du sein.
  • Démonstration pratique pour cas spécifiques :
    • Thromobose lymphatique superficielle (les cordes).
    • Lymphocèle.
    • Anastomoses.
  • Démonstration pratique pour combinaisons en drainage :
    • Brides pectorales conjonctives en suite de chirurgie de mastectomie.
    • Restrictions cutanées suite à la radiothérapie.
    • Fibroses (lymphatiques ou post-radiques).
  • Objectifs :
    • Maîtriser les applications vues.
    • Comprendre la mise en place d’un montage plus complexe combiné, adapté à des pathologies plus variées.
    • Intégrer le taping dans un travail de rééducation adapté à chaque patient.
    • Connaître différentes techniques pour appréhender la prise en charge antalgique avec l’outil tape.
    • Déterminer une démarche thérapeutique pour un montage propre à chaque patient et adapté à la physiopathologie.
    • Utiliser et adapter les techniques acquises en fonction des stades de la pathologie ou du trouble rencontré.
    • Maîtriser les applications de taping vues au cours des deux jours.
    • Déterminer et évaluer si un montage de tape est nécessaire pour la pec globale du patient.
    • Appréhender les différentes techniques et évaluer laquelle est la plus pertinente et adaptée.

Télécharger le programme

RÉFÉRENCES ET RECOMMANDATIONS BIBLIOGRAPHIQUES

HAS – recommandations et guides :
1. HAS : Recommandation de bonne pratique :Dispositifs de compression / contention médicale à usage individuel – utilisation en orthopédie / rhumatologie / traumatologie –Rapport d’évaluation de la CNEDIMTS, 10 octobre 2012.
2. HAS : Recommandation de bonne pratique : Masso-kinésithérapie dans les cervicalgies communes et dans le cadre du „coup du lapin“ ou whiplash, Mai 2013.

Articles :
3. Host HH. Scapular Taping in the treatment of anterior shoulder impingement. Phys ther 1995; 75(9):803-12.
4. Alexander CM, Styles S, Thomas A, Lewis J, Harrison PJ. Does tape facilitate or inhibit the lower fibres of trapezius? Man Ther 2003;8(1):37-41.
5. Andersen LL, Hansen K, Mortensen OS, Zebis MK. Prevalence and anatomical location of muscle tenderness in adults with nonspecific neck/shoulder pain. BMC musculoskelet Disord 2011;12(1):169.
6. Corey B. Simon, Trevor A. Lentz, Mark D. Bishop, et al. Comparative associations of working memory and pain, catastrophizing with chronic low back pain intensity. Physical Therapy – vol 96/7 (jui 2016).
7. Delaplace J. Castaing J, Place de la rééducation proprioceptive dans les instabilités musculo-ligamentaires externes de la cheville. Ann Med Phys (Lille) 1975;18:605-17.
8. Woo SL, Gomez MA,Woo YK, Akeson WH. Mechanicals properties of tendons and ligaments. The relationships of immobilization and exercices of tissue remodelling. Biorheologie 1982;19:397-408.
9. Terreau Jérôme, Face à la douleur, Kiné Actualité n°1221, 20 janvier 2011.
10. Robin JC, Rupture de LCA, Mises en évidence cliniques des conséquences biomécaniques, Kiné Actualité n° 1263, 19 janvier 2012.
11. Liebergesell Lusann, Textile Drainage, physiopraxis ISSN 1439-023X.61504, jui/aou 2010.
12. Grand JM, Intérêts du taping et du strapping dans la rééducation de l’épaule instable ou conflictuelle, Profession Kiné sept/oct 2016.
13. Rolland Jocelyne, Pommarel Elsa, Intérêts du taping dans la prise en charge kinésithérapique des suites du cancer du sein. Kiné Actualité n°1518, mars 2018.
14. Anna Lipińska, Zbigniew Śliwiński, Wojciech Kiebzak, Tomasz Senderek, Janusz Kirenko FP 2007; The influence of kinesiology taping applications on lymphoedema of an upper limb in women after mastectomy, 7(3):258-269.
15. Białoszewski D, Woźniak W, Zarek S. Clinical efficacy of kinesiology taping in reducing edema of the lower limbs in patients treated with the ilizarov method–preliminary report. Ortop Traumatol Rehabil. 2009 Jan- Feb;11(1):46-54.
16. Han-Ju Tsai, Hsiu-Chuan Hung, Jing-Lan Yang, Chiun- Sheng Huang, Jau-Yih Tsauo : Could Kinesiology tape replace the bandage in decongestive lymphatic therapy for breast-cancer- related lymphedema? A pilot study . Received: 14 November 2008 / Accepted: 26 January 2009, Springer-Verlag 2009.
17. Yasukawa A, Patel P, Sisung C. : Pilot study: investigating the effects of Kinesiology Taping in an acute pediatric rehabilitation setting. PMID: 16541989 [PubMed – indexed for MEDLINE], Am J Occup Ther. 2006 Jan- Feb;60(1):104-10.
18. Simşek TT, Türkücüoğlu B, Cokal N, Ustünbaş G, Simşek IE : The effects of Kinesiology taping on sitting posture, functional independence and gross motor function in children with cerebral palsy. Disabil Rehabil. 2011 Mar 14.
19. Jaraczewska E, Long C. : Kinesio taping in stroke: improving functional use of the upper extremity in hemiplegia. Top Stroke Rehabil. 2006 Summer;13(3):31-42. PMID: 16987790 [PubMed – indexed for MEDLINE].
20. Heather M. Murray, PhD, PT : Kinesiology Taping, Muscle Strength and ROM after ACL Repair. Murray, H. (2000). Journal of Orthopedic and Sports Physical Therapy, 30, 1.
21. Mark D. Thelen, James A. Dauber, Paul D. Stoneman : The Clinical Efficacy of Kinesiology Tape for Shoulder Pain: A Randomized, DoubleBlinded, Clinical Trial. DOI:10.2519/jospt.2008.2791. J Orthop Sports Phys Ther. 2008;38(7):389-395, published online 29 May 2008. doi:10.2519/jospt.2008.2791.
22. Paoloni M, Bernetti A, Fratocchi G, Mangone M, Parrinello L, Del Pilar Cooper M, Sesto L, Di Sante L, Santilli V. : Kinesiology Taping applied to lumbar muscles influences clinical and electromyographic characteristics in chronic low back pain patients. Eur J Phys Rehabil Med. 2011 Jun;47(2):237-43. Epub 2011 Mar 24.
23. Williams S, Whatman C, Hume PA, Sheerin K. : Kinesiology taping in treatment and prevention of sports injuries: a meta-analysis of the evidence for its effectiveness. Sports Med. 2012 Feb 1;42(2):153-64. doi: 10.2165/11594960-000000000-00000.
24. Abián-Vicén J, Alegre LM, Fernández-Rodríguez JM, Aguado X. : Prophylactic ankle taping: elastic versus inelastic taping. Foot Ankle Int. 2009 Mar;30(3):218-25.
25. Lee, C.R., Lee, D.Y., Jeong, H.S., Lee, M.H. : The effects of Kinesiology taping on VMO and VL EMG activities during stair ascent and descent by persons with patellofemoral pain: A preliminary study. Journal of Physical Therapy Science Volume 24, Issue 2, March 2012, Pages 153-156.
26. Szczegielniak, J., Łuniewski, J. , Bogacz, K., Śliwiński, Z. : The use of Kinesiology Taping for physiotherapy of patients with rheumatoid hand – Pilot study. Ortopedia Traumatologia Rehabilitacja Volume 14, Issue 1, 2012, Pages 23-30.
27. Ferrari FJ, Choukou MA, De Ru E, Boyer FC, Trenchard H, Taiar R : Does Kinesio Taping influence dynamic standing balance? International Journal Series in Multidisciplinary Research (IJSMR) ISSN : 2455-2461, Vol.2, No1, 2015,1-10.
28. Białoszewski D, Woźniak W, Zarek S. Clinical efficacy of kinesiology taping in reducing edema of the lower limbs in patients treated with the ilizarov method–preliminary report. Ortop Traumatol Rehabil. 2009 Jan-Feb;11(1):46-54.

Livres :
29. Kumbrink B, K-Taping, 2ème édition 2016, Édition LSS.
30. Kumbrink B, K-Taping in der Lymphologie, Édition Springer 2016.
31. Kumbrink B, K-Taping bei Kindern, Édition Springer 2014.
32. Langendoen J, Taping im Sport, Édition Trias, 2014.
33. Péninou G, Tixa S, Les tensions musculaires : du diagnostic au traitement. Masson 2009.
34. Kapandji AI, Physiologie articulaire, Tome 1, Maloine SA Éditeur, 1980.
35. Kapandji AI, Anatomie fonctionnelle Tomes 1-3, Éditions Maloine.
36. Netter F,Atlas d’ anatomie humaine, 5éme édition 2011. Édition Elsevier.

Évaluation intermédiaire de fin d’objectif (quizz, QCM, cas concret ou exercices pratiques), permettant aux participants de s’auto-évaluer et au formateur d’évaluer les acquis et la réalisation des objectifs des apprenants pour procéder aux réajustements éventuels avant de passer à l’objectif suivant.

Nous privilégions la pédagogie active en réalisant des analyses critiques et constructives des pratiques réalisées par rapport à la pratique attendue.

L’évaluation des résultats, des analyses des pratiques et les études des questionnaires des stagiaires sont méticuleusement étudiés et interprétés afin d’adapter et de faire évoluer la formation.

  • Les fiches individuelles sont stockées sur support numérique et sur papier.
  • Les feuilles d’émargement signées par demi-journée sont stockées sur papier et support numérique.
  • Un rapport annuel d’activité est envoyé à l’ANDPC.
  • Un bilan pédagogique et financier annuel est envoyé à la DREETS (art. R6352-23 et 22 du code du travail).

Jenny Schischke

– Masseur-kinésithérapeute DE
– DU plaies, brûlures et cicatrisation au CHU de Nice
– DU de lymphologie

En savoir plus …

Masseur-kinésithérapeute DE avec en amont une formation médicale poussée (médecine vétérinaire, enseignante en anatomie au CHU de Strasbourg, Master 2 en Sciences de l’éducation). La conceptrice a éprouvé la technique depuis 15 ans. Elle a contribué à son développement et à la conceptualisation de la formation pour l’adapter au soin quotidien des masseurs kinésithérapeutes (libéraux ou en milieu hospitalier), ainsi qu’en thérapie manuelle et sportive.

Elle crée et met à jour régulièrement les fascicules et les cours théoriques. Elle contribue à l’évolution de la technique en étroite collaboration avec les intervenants et les concepteurs étrangers.

Formée régulièrement à des actions éligibles par le DPC, elle se remet perpétuellement en question d’une part par auto-évaluation, d’autre part en suivant des formations à l’étranger afin d’acquérir un nouveau regard sur les pratiques dans le monde et pour être informée sur l’évolution des contenus spécifiques et scientifiques des pratiques au niveau international.

Crédit d’impôt pour la formation des dirigeants d’entreprise : Cliquer ici.

Les prix indiqués comprennent les cours et supports de cours et ne comprennent pas l’hébergement ni le transport.

Délai d’accès : vous pouvez vous inscrire jusque 48 heures avant le début de la formation.

Pour s’inscrire à la formation, merci de choisir une date et un lieu et cliquer sur “demande de dossier”.

Pour le règlement :

  • Chèque libellé à l’ordre de Kiné Formations et à adresser à : “KINÉ FORMATIONS” BP. 60254 – 08104 Charleville-Mézières.
  • Carte bancaire.
  • Virement (RIB sur demande).
Nous étudions au cas par cas toutes les situations de handicap afin d’envisager une intégration dans la formation. Dans le cas contraire, nous prévoyons une orientation vers des organismes appropriés.

Avis

Soyez le premier à laisser votre avis sur “K-Taping en sénologie ou pour accompagner la prise en charge dans le cadre du cancer du sein”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n’y a pas encore d’avis.

Lieu Date Disponibilité
paris23 et 24 novembre 2024

Vous aimerez peut-être aussi…

Panier
Retour en haut

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.
Nous utilisons des cookies pour vous garantir une meilleure navigation sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.