Méthode Jones : douceur et efficacité

Méthode Jones : douceur et efficacité

Bienvenue sur le site de la méthode L.H. Jones (Strain – Counterstrain)

Découvrez une méthode de soin douce et efficace éprouvée par des milliers de praticiens à travers le monde.

Le Dr Jones était un médecin ostéopathe américain qui découvrit fortuitement une méthode de soin non basée sur des manipulations.

Fort de cette découverte, il la perfectionna sa vie durant.

Le principe thérapeutique de la Méthode Jones est simple, reproductible et efficace.

Il découvrit que les douleurs avaient souvent pour origine une rétraction d’un muscle antagoniste (opposé) et qu’en relâchant ce muscle rétracté provoquant la douleur à distance, il obtenait un soulagement immédiat et durable.

Par exemple, beaucoup de douleur lombaires ont pour origine la rétraction du psoas (muscle situé en avant du corps) du fait de notre position trop souvent assise.

Le traitement de ce muscle en cause est simple et non douloureux. Le praticien va trouver avec finesse la position dans laquelle, il se relâche totalement, et va maintenir cette position 90 secondes. Ainsi, la tension va disparaître et les douleurs aussi.

Le praticien aura besoin de traiter plusieurs points qu’il découvre grâce à sa palpation.

Trouver un praticien de la méthode Jones Strain Counterstrain >>

La méthode Jones est une technique douce et non traumatique

Déroulement de la séance :

La praticien procède à un questionnaire sur les douleurs et leur mode d’apparition

Ensuite, il procèdera à une palpation de points sur le corps à la recherche de zones douloureuses.

Il faut savoir que les points recherchés sont la plupart du temps loin de la zone douloureuse. Par exemple les points à traiter pour le mal de dos se trouvent souvent sur l’abdomen, et le bassin.

Une fois les points à l’origine des douleurs, le praticien va positionner le corps de manière à trouver une position ou les points ne sont plus douloureux.

La séance dure 30 à 45 minutes en fonction des problèmes trouvés.

Il traitera plusieurs points en fonction de son bilan initial.

Le prix de la séance varie selon les praticiens et la ville entre 30 et 60 €.

Trouver un praticien de la méthode Jones Strain Counterstrain >>

Histoire du Dr Lawrence Jones
DECOUVERTE

La vérité est que tout ce que j’ai découvert vient d’une frustration encore plus importante. Je n’essayais même pas de soigner mon patient à cette époque mais juste d’essayer de lui apprendre à trouver une position confortable qui l’aiderait à dormir. La guérison spectaculaire obtenue m’a surpris bien plus qu’elle ne l’a surpris lui. C’était tellement inattendu et je n’aurais jamais pu croire qu’une chose aussi simple pouvait fonctionner aussi bien.
Mon patient était un jeune homme d’une trentaine d’années avec des douleurs lombaires importantes présentes depuis plus de quatre mois, dont un tiers en étant sous mes soins. J’avais épuisé toutes mes techniques en échouant lamentablement et ne savais pas comment admettre mon échec thérapeutique.
Il m’orienta en me disant «Peut être que je répondrais mieux à votre traitement si au moins je pouvais dormir la nuit. Je me réveille toutes les quinze minutes en essayant de trouver une position plus confortable».
A ce moment j’étais tellement dépité que j’étais prêt à tout tenter, même les choses les plus improbables.

J’ai appris qu’il était tellement facile de soumettre un traitement médicamenteux à un patient en souffrance, en plus de ces autres problèmes, que j’ai voulu l’aider à trouver une position de confort optimal afin d’éviter toute dépendance.
J’ai donc commencé à l’étirer dans certaines directions et lui demandais à chaque fois s’il ressentait plus ou moins de douleur. Il m’a fallu plus de vingt minutes avant d’arriver à un succès. A ce moment, il était dans une position tellement grotesque qu’on aurait pu croire qu’il était dans une position de tension, mais il était finalement parfaitement confortable. A vrai dire, c’était même la seule chose de bien qui lui soit arrivée en quatre mois de soins et je n’avais vraiment pas le cœur à le changer de position. A l’aide de quelques oreillers et d’une chaise je lui ai alors proposé de garder cette position de confort pendant que j’allais m’occuper du patient suivant.
Quand je suis revenu, il était toujours aussi heureux de pouvoir rester dans une position de confort et nous avons discuté sur la manière dont il allait essayer de reproduire cette position en allant au lit. En se levant de la table la douleur ne réapparut pas! Il se tenait droit pour la première fois et presque sans ressentir la moindre douleur! Il n’avait pas à rester dans sa position de correction pour se sentir soulagé! Nous étions tous les deux impressionnés mais personnellement je restais sans voix. Ce problème impossible qui m’a tenu en échec pendant quatre mois a été soulagé juste en trouvant une position de confort. Quelque chose s’est produit pendant cette posture qui était bien plus thérapeutique pour sa douleur que tous les efforts fournis pendant quatre mois par trois thérapeutes. Et le bénéfice durait. J’ai soudainement été capable de réduire mon taux d’échec thérapeutique de trente à cinq pourcents. C’était tellement plus efficace que les techniques que j’utilisais et contrôlais que j’ai essayé de la développer en la pratiquant dans d’autres cas. Pendant cette période, j’ai commis bien des erreurs, mais quand je le faisais correctement, cela fonctionnait à chaque fois.

Trouver un praticien de la méthode Jones Strain Counterstrain >>