fbpx

Au sein de Kiné Formations, nous avons depuis plus de 16 années, enseigné une utilisation des ventouses appropriée à la profession de masseur kinésithérapeute. En effet, notre approche thérapeutique s’adresse tout d’abord aux restrictions tissulaires tant le la plan de leurs glissements respectifs que de leur trophicité.

La thérapie par les ventouses est pratiquée de manière différente selon les praticiens et les pays depuis des temps très anciens. Hippocrate, 460 avant notre ère en faisant déjà état.

Nous vous proposons de partager une utilisation différente des ventouses

Restants cohérents avec les bases de notre métier, les deux cibles de la technique sont le tissu conjonctif (tendons, ligaments, aponévroses et fascias) ainsi que les muscles.

Cependant, d’autres éléments sont sollicités et nous allons utiliser ce vecteur que sont les nerfs.

La riche innervation périphérique du corps va nous permettre d’utiliser les ventouses de manière réflexe en direction des organes. La pose des ventouses comme nous allons vous la présenter va entraîner un relâchement des muscles para vertébraux et agir sur le dermatome, le myotome et le viscérotome du métamère sélectionné.

Comment choisir l’étage à traiter ?

  • selon l’organe en souffrance
  • Selon l’état du dermatome
  • Selon la densité vertébrale
  • Selon la coloration cutanée lors de la pose des ventouses signant la souffrance sous-jacente
  • Selon l’organe couplé à l’organe en souffrance (par exemple : foie / vésicule biliaire, rein / vessie…)

Oú poser les ventouses ?

Les ventouses seront posées de chaque côté de l’épineuse en regard des massifs articulaires (sur les spinaux), à l’étage recherché.

Quelle dépression dans ventouse ?

Dans un souci de reproductibilité de la technique, nous allons utiliser des ventouses plastique à aspiration mécanique.

La force de dépression sera de type moyenne (2 aspirations au pistolet) afin d’avoir un effet thérapeutique mixte entre sanguin et réflexe.

Le temps de pose ?

Dix minutes suffisent pour obtenir un résultat. Il pourra être modulé selon que l’on recherche un effet dynamisant ou relaxant.


Sur quelle base réflexe ?

Bien qu’il existe beaucoup de cartographies réflexes du corps humain, nous vous proposerons ici d’utiliser les points issus de la médecine chinoise ainsi que l’innervation neuro-végétative.

Bien sûr d’autres approches sont possibles.

Préalable : 

Un massage du dermatome en question soit manuellement soit à la ventouse glissée améliorera encore votre effet thérapeutique dans le temps.

Le corps humain, véritable réseau d’informations autorise beaucoup d’approches thérapeutiques différentes par des voies différentes. Celle que nous venons de vous présenter en est une simple et vérifiable facilement par la clinique.

 

Thierry Blain

Mots clés : ventouses Viscéral dermatome Neuro végétatif

Panier

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut