fbpx

Prise en charge individualisée du SOPK par le biais d’une thérapeutique nutritionnelle et micronutritionnelle en fonction des dysfonctions causales repérées.

Durée : 2 heures 20.
Tarif : 75 euros.

Durée :2 heures 20
Objectif :Traitement du SOPK par la nutrition et la micronutrition

Prise en charge nutritionnelle du syndrome des ovaires polykystiques SOPK.

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) touche 5 à 10 % des femmes. Ce syndrome est lié à une dysfonction hormonale par hyperandrogénie (excès de testostérone). Les conséquences sont diverses et variées parmi lesquelles, des troubles du cycle menstruel, de l’infertilité et des grossesses à risques.

Dans cette formation, nous étudierons quelles sont les dysfonctions à l’origine de ce trouble hormonal, nous apprendrons à repérer ces dysfonctions par la clinique et par la biologie afin d’individualiser une prise en charge adaptée à chacune de nos patientes.

Objectif :

  • Comprendre le cycle ovarien et ses variations
  • Comprendre le rôle des hormones stéroïdes ovariennes
  • Comprendre les mécanismes physiopathologiques à l’origine du SOPK
  • Savoir identifier, par la clinique et la biologie, les causes de l’hyperandrogénie d’une patiente
  • Être capable de proposer une stratégie thérapeutique nutritionnelle et micronutritionnelle individualisée en fonction des dysfonctions causales repérées.

Programme :

  • Rappel du cycle ovarien
  • Les hormones stéroïdes ovariennes
  • Recherche de ou des causes de l’hyperandrogénie et du SOPK
  • Mise en évidence du SOPK
  • Prise en charge du SOPK.

Public visé :

  • Kinésithérapeutes
  • Ostéopathes
  • Sages femmes
  • Médecins
  • Infirmiers(ères)
  • Naturopathes
  • Psychologues ou autre professionnel de santé

Public concerné et niveau de difficulté :
Kinésithérapeutes : 💪💪💪💪▫️
Ostéopathes : 💪💪💪💪▫️
Sages-femmes : 💪💪💪▫️▫️
Naturopathes : 💪💪💪▫️▫️
Micronutritionnistes : 💪💪💪▫️▫️
Podologues : 💪💪💪💪▫️
Médecins : 💪💪💪▫️▫️
Infirmiers : 💪💪💪💪▫️
Psychologues : 💪💪💪💪▫️

  • Comprendre le cycle ovarien et ses variations
  • Comprendre le rôle des hormones stéroïdes ovariennes
  • Comprendre les mécanismes physiopathologiques à l’origine du SOPK
  • Savoir identifier, par la clinique et la biologie, les causes de l’hyperandrogénie d’une patiente
  • Être capable de proposer une stratégie thérapeutique nutritionnelle et micronutritionnelle individualisée en fonction des dysfonctions causales repérées.
  • Rappel du cycle ovarien
  • Les hormones stéroïdes ovariennes
  • Recherche de ou des causes de l’hyperandrogénie et du SOPK
  • Mise en évidence du SOPK
  • Prise en charge du SOPK.
En cas de financement DPC : À l’issue de la formation, une attestation de participation à un programme de DPC sera délivrée aux participants par mail (sauf demande particulière) dans le mois qui suit la formation.
En cas de financement DPC : Une attestation de participation à une action de DPC est délivrée à chaque participant.

Guénaelle ABEGUILE
Consultante et formatrice en micronutrition – Kinésithérapeute

Maîtrise santé kiné Sport –  IUP ingénierie de la santé

Diplôme d’état de Masseur kinésithérapeute – École de kinésithérapeute de Grenoble

Diplôme Universitaire Nutraceutique- Université de Bourgogne

Diplôme Universitaire Aromathérapie – Université de Bourgogne

Diplôme Universitaire Pratique Paramédicale en Nutrition et Micronutrition- Université de Bourgogne – Docteur O. Coudron

Diplôme de médecine nutritionnelle et fonctionnelle- Professeur V. Castronovo

En savoir plus …

Avis

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Prise en charge nutritionnelle du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n’y a pas encore d’avis.

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut