fbpx
Le Dry Needling s'émancipe

Le Dry Needling s’émancipe : Interview de Véronique De LAERE

Le Dry-Needling a une vie mouvementée, c’est le moins que l’on puisse dire. Rarement chez les MKDE une technique aura fait couler autant d’encre et cela tient à une particularité qui lui est bien propre : pénétrer la peau.

Encore récemment, le conseil d’état a statué à son sujet et les cartes s’en voient rebattues. Quel est l’avenir de la technique ? Les masseurs-kinésithérapeutes vont-ils toujours pouvoir la pratiquer ? Quid de l’examen ? La formation va t-elle encore pouvoir exister ?

Autant de questions que nous avons posées à Véronique DEBELLE De LAERE, référence dans la discipline et auxquelles elle répond dans cet interview (vidéo plus bas)

 

Tout d’abord, petite présentation de l’équipe :

Nous sommes un groupe de trois formateurs spécialisés en thérapie manuelle. Nous pratiquons le concept des points trigger myofasciaux depuis plus de 30 ans et le Dry Needling depuis plus de 15 ans et enseignons ces deux matières respectivement depuis 25 ans et depuis 10 ans. La première formation en Dry Needling que nous avons dispensée en France l’a été au sein de Kiné formations en 2012, grâce a l’audace de Monsieur Thierry Blain. Pour répondre à la demande de nos consœurs et confrères, rencontrés au cours de nos formations, nous avons écrit et publié en français, deux ouvrages consacrés au diagnostic et au traitement manuel des points trigger myofasciaux, et un livre entièrement dédié à la pratique du Dry Needling. Nos formations, ainsi que nos ouvrages sont basés sur nos expériences cliniques et les résultats des recherches scientifiques les plus récentes.

 

Un rappel concernant la technique :

Le Dry Needling s'émancipe

C’est une technique de puncture, qui, associée à la prise en charge manuelle des points trigger myofasciaux permet leur désactivation. Cette association thérapeutique est selon notre expérience, très efficace à court terme. Elle permet une diminution de la douleur, une amélioration de la proprioception et des compétences musculaires. Une progression rapide du traitement est alors possible. Les thérapeutes utilisent des aiguilles très fines comparables aux aiguilles d’acupuncture et les introduisent dans le point de contracture. Vu le passage de la barrière de la peau, la pratique du Dry Needling nécessite des connaissances et des compétences affûtées tant en hygiène et en diagnostic différentiel qu’en anatomie topographique.

 

Que c’est-il passé au Conseil d’Etat ?

En 2018, le CNOMK (conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes) attaché à la qualité des pratiques professionnelles et soucieux de la sécurité des soins délivrés aux patients, a émis un avis, selon lequel, il était indispensable de réaliser un cursus de formation complémentaire à la formation initiale, sanctionné par un examen national réalisé par le Collège des Masseurs- Kinésithérapeutes (CMK), pour pratiquer le Dry Needling. La haute juridiction administrative a statué en mai 2022, dans le cadre d’un recours d’une société privée, la société française de Dry Needling (SFDN), que l’ordre devait abroger cet avis, car il n’a pas la compétence, pour imposer une condition de formation, ou pour pratiquer une technique relevant du champs de compétence des masseurs- kinésithérapeutes.

 

Qu’est-ce que cela implique ? C’est une bonne chose pour les MKDE qui veulent pratiquer le DN ?

Oui, on peut dire que ce virage à 180° est un vrai choc de simplification. L’arrêt du conseil d’état permet aujourd’hui la libéralisation de l’enseignement et de la pratique du Dry Needling par les professionnels de santé. Le Dry Needling étant une technique intégrée au champs des compétences des masseurs-kinésithérapeutes, tout kinésithérapeute peut librement pratiquer le Dry Needling dès lors qu’il s’estime pouvoir le faire dans les règles de la déontologie et des bonnes pratiques.

 

Nouvelle formation Dry Needling puncture sècheCela va t-il changer quelque chose à la formation ?

Sans aucun doute, la libéralisation de l’enseignement nous permet dès à présent, d’une part, d’adapter la formation aux besoins, au rythme d’apprentissage et à la spécificité des thérapeutes, et d’autre part, d’y intégrer des notions fondamentales comme les interrelations entre les muscles et les structures vasculo-nerveuses, qui ne pouvaient être traitées auparavant faute de temps. Nous proposons dès la rentrée une nouvelle formule de formation. Une formation initiale, constituée de deux modules de trois jours, permettra à nos collègues d’acquérir les bases de la technique et de la pratiquer sur des muscles fréquemment atteints de points trigger, dont le Dry Needling présente un risque faible d’effets indésirables majeurs. Différents modules de spécialisation à thème, de trois jours, seront accessibles aux professionnels déjà formés et directement à ceux travaillant dans un domaine très spécifique. Cette formule, maintenant possible, nous permet de privilégier un enseignement aussi transversal que vertical. Suite à des sondages réalisés auprès de nos consœurs et confrères, nous proposons les thèmes suivants

Dry Needling et syndromes canalaires où les relations intimes entre les paquets vasculo-nerveux et les structures musculaires seront évaluées et normalisées

Dry Needling et raisonnement clinique, car un raisonnement clinique bien élaboré est le premier critère pour la réussite de la prise en charge du patient, il permet notamment de choisir les protocoles de puncture les mieux adaptés

Dry Needling et pathologies du sportif, les sportifs sont une pépinière de syndromes myofasciaux douloureux

Dry Needling et syndromes abdomino-lombo-pelviens, on sait aujourd’hui que les points trigger de la sphère abdomino-lombo-pelvienne peuvent être à l’origine de symptômes dont l’origine est souvent attribuée aux viscères, comme la dyspareunie, les dysménorrhées, la proctalgie fugace, la constipation, la diarrhée, le syndrome de la vessie douloureuse chronique.

 

Mais alors, quid de l’examen de certification ?

Bien que, plus aucun examen de certification ne soit requis pour pratiquer le Dry Needling, vu la suppression de l’examen national de certification, certains organismes tels que la Société française de Dry Needling organisent un examen équivalent à celui du CMK, à présenter à la convenance du thérapeute, dans les trois ans suivant le début de la formation. Cela nous paraît dénué de sens, car l’important est d’assurer une pratique sécurisée dès le premier jour de pratique. Nous avons donc décidé d’évaluer les pratiques professionnelles en temps réel, pour pouvoir émettre des recommandations à chaque participant à l’issue de chaque module de formation. Quelque soit la formule choisie, un échec à ces évaluations et autre examen de certification ne pourra en aucun cas imposer l’arrêt de la pratique du Dry Needling au professionnel de santé.

 

On peut imaginer un jour une spécificité ?

Aujourd’hui, il n’existe pas de spécificité en Dry Needling, ce ne sera d’ailleurs jamais le cas car le Dry Needling n’est qu’une technique. On peut cependant espérer que dans le futur, une spécificité en thérapie myofasciale par exemple soit entérinée par le CNOMK. Un des critères d’une spécificité est le nombre d’heures de formation, qui doit être de minimum 80. En associant les deux modules initiaux à deux modules de spécialisation, ce quota serait atteint.

 


Véronique De LAERE

FORMATION :

  • Licenciée en kinésithérapie ULB – Bruxelles (Belgique)
  • BGM méthode Dicke Bruxelles (Belgique)
  • Ostéopathie – BVO/FBO Bruxelles (Belgique)
  • Communication verbale – Formation Gordon Lausanne (Suisse)
  • Sophrologie – Raymond Abrezol (Suisse)
  • Points trigger myofasciaux – Jan De Laere Berne (Suisse)
  • Formation TMNO – Jan De Laere Barcelone (Espagne)
  • Dry Needling des points trigger myofasciaux – Christian Groebli Derendingen (Suisse)
  • Crochetage myo-aponévrotique – Pierre Duby Bruxelles
    (Belgique)
  • Kinesio Taping – GraceAnn Forester Lyon-Paris (France)
  • Fascination des fascias – Robert Schleip Wolfenbüttel (Allemagne)
  • Fascias notre sixième sens – Robert Schleip Wolfenbüttel (Allemagne)
  • Modèle de distorsion fasciale Typaldos – Frank Römer Wolfenbüttel (Allemagne)
  • Thérapie manuelle viscérale – Thierry Blain Valence (France)
  • Création, animation, gestion de séquence de formation – CNAM Bretagne Pontivy (France)

EXPÉRIENCES :

  • Physiothérapeute en chef d’un service de réadaptation cardio-vasculaire à Le Noirmont (Suisse)
  • Physiothérapeute dans un cabinet privé de physiothérapie à Bienne (Suisse)
  • Physiothérapeute dans un cabinet de rhumatologie à Berne (Suisse)
  • Physiothérapeute en chef d’un cabinet de rhumatologie à Berne (Suisse)
  • Consultante diagnostiques en physiothérapie et en thérapie manuelle

AUTRE :

  • Responsable et chargée de cours du concept «Points Trigger Myofasciaux» en Suisse et en Italie
  • Assistante de cours du concept «Thérapie Manuelle Neuro-Orthopédique» en Suisse et en France
  • Conceptrice et formatrice en «Thérapie manuelle du tissu conjonctif» en Suisse, en France et en Italie
  • Responsable et chargée de cours du concept «Points Trigger Myofasciaux» en France
  • Responsable et chargée de cours du concept «Points Trigger Myofasciaux – traitement en Dry Needling» en France.

PUBLICATIONS :

  • «La Chaîne Neuroméningée. Examen et traitement de ses dysfonctions». En collaboration avec Jan De Laere. Kinésithérapeute Praticien n° 85, 09/2001 : 4-10.
  • «La Chaîne Neuroméningée. Examen et traitement de ses dysfonctions». En collaboration avec Jan De Laere. Kiné 2000, Volume 12, 09/2001 : 92-96.
  • «Pathologies et traitements de la chaîne neuroméningée au niveau du membre inférieur. Conséquences de l’entorse de la cheville et du pied». En collaboration avec Jan De Laere. Le Podologue, 2005.
  • Le syndrome myofascial douloureux – Points Trigger Myofasciaux – 1ère partie. En collaboration avec Jan De Laere. Profession Kinésithérapeute n° 23 : 19-24.
  • Le syndrome myofascial douloureux – Points Trigger Myofasciaux – 2ème partie. En collaboration avec Jan De Laere. Profession Kinésithérapeute n° 24 : 19-24.
  • Thérapie manuelle neurodynamique – du bilan diagnostique au traitement manuel – 1ère partie. En collaboration avec Jan De Laere. Profession Kinésithérapeute n°25 : 28-33.
  • Thérapie manuelle neurodynamique – du bilan diagnostique au traitement manuel – 2ème partie. En collaboration avec Jan De Laere. Profession Kinésithérapeute n° 26 : 31-38.
  • Thérapie manuelle neurodynamique. Application clinique : La gonalgie paresthésique. En collaboration avec Jan De Laere. Profession Kinésithérapeute n° 29 : 5-10.
  • Thérapie manuelle neurodynamique – du bilan diagnostique au traitement manuel – 1ère partie. En collaboration avec Jan De Laere. Main Libres n°3.
  • Thérapie manuelle neurodynamique – du bilan diagnostique au traitement manuel – 2ème partie. En collaboration avec Jan De Laere. Main Libres n°4.
  • Le syndrome neurogène douloureux. Du diagnostic au traitement manuel. Tome 1 Membre supérieur. En collaboration avec Jan De Laere et Serge Tixa. Éditions Elsevier Masson.
  • Le syndrome neurogène douloureux. Du diagnostic au traitement manuel. Tome 2 Membre inférieur. En collaboration avec Jan De Laere et Serge Tixa. Éditions Elsevier Masson.
  • Syndrome Myofasciaux Douloureux. Diagnostic et traitements manuels des Points Trigger Myofasciaux. Tome 1 Quadrant Supérieur. En collaboration avec Jan De Laere. Éditions ArtThema.
  • Syndrome Myofasciaux Douloureux. Diagnostic et traitements manuels des Points Trigger Myofasciaux. Tome 1 Quadrant Supérieur. En collaboration avec Jan De Laere. Éditions ArtThema.
  • Dry Needling du muscle trapèze supérieur en cas de cervicalgies et/ou de céphalées de tension, basé sur la littérature scientifique récente. En collaboration avec Jan De Laere. Kinésithérapie Scientifique nº 599 : 5-12.
  • Dry Needling – Points Trigger Myofasciaux. En collaboration avec Jan De Laere. Éditions ArtThema (à paraître).
  • Syndrome Myofasciaux Douloureux. Diagnostic et traitements manuels des Points Trigger Myofasciaux. Tome 2 Quadrant Inférieur. En collaboration avec Jan De Laere. Éditions ArtThema (à paraître).

INTERVENANT DANS LES FORMATIONS SUIVANTES :

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et Google
    Politique de confidentialité
    Conditions d'utilisation

    3 réflexions sur “Le Dry Needling s’émancipe : Interview de Véronique De LAERE”

    1. Merci beaucoup pour ces nouvelles informations qui légimitisent enfin la pratique du dry needling, face à une bureaucratie tendant à restreindre et enfermer la pratique des Kinésithérapeutes .
      Encore une fois, Kiné formation est très engagée dans l’évolution des pratiques des MKDE et c’est avec hâte que je participerai aux nouvelles sessions de formations complémentaires au dry needling ( ayant déjà suivi le cursus complet )

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Panier

    Recevez gratuitement votre vidéo Formation

    A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

    You have Successfully Subscribed!

    Défiler vers le haut