fbpx

Les kinésithérapeutes autorisés à pratiquer des manipulations

Les kinésithérapeutes autorisés à pratiquer des manipulations

DEONTOLOGIE
AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DU 18 DECEMBRE 2014 RELATIF AUX « MANIPULATIONS ARTICULAIRES ».
Vu les articles L 4321-1, R4321-1, R4321-4, R4321-7, R4321-62 et R.4321-80 du code de la santé publique,
Vu l’article 4 de l’arrêté du 6 janvier 1962 (alinéa 20 et 22),
Après en avoir débattu, le conseil national a rendu l’avis suivant :
Le kinésithérapeute pratique habituellement des actes réalisés de façon manuelle ou instrumentale qui ont pour but de prévenir l’altération des capacités fonctionnelles, de concourir à leur maintien et lorsqu’elles sont altérées de les rétablir ou d’y suppléer. Il utilise notamment à cette fin les mobilisations articulaires manuelles à l’exclusion des manœuvres forcées.
La définition internationale des manipulations que donne l’International Federation of Orthopaedic Manipulative Physical Therapists (IFOMPT) au sein de la World Confederation for Physical Therapy (WCPT) est :
« A passive, high velocity, low amplitude thrust applied to a joint complex within its anatomical limit* with the intent to restore optimal motion, function, and/or to reduce pain » dont la traduction est : « Poussée passive, de haute vélocité et petite amplitude, appliquée à une articulation dans les limites anatomiques* dans le but de restaurer un mouvement et une fonction optimale, et/ou de réduire la douleur. »
Il ne ressort de cette définition aucune notion de « manœuvres forcées ».
Dans ces conditions précitées et conformes aux dispositions de l’article R.4321-80, le kinésithérapeute est habilité à pratiquer les manipulations non forcées de toutes les articulations. Conformément à l’article R4321-62 la pratique de ces manipulations articulaires doit respecter les standards internationaux produits par une démarche fondée sur les preuves scientifiques (Evidence Based Practice).
*Limites anatomiques: les mouvements actifs et passifs se produisent dans les limites de l’amplitude articulaire et non au delà des limites anatomiques de l’articulation.

kiné formations AVIS DU CONSEIL NATIONAL DE L’ORDRE DU 18 DECEMBRE 2014 RELATIF AUX « MANIPULATIONS ARTICULAIRES

Panier

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut