fbpx

Les bases de la réalisation et de l’interprétation du test MOU ou DMI vous sont présentées dans ce e-learning. Vous êtes accompagné dans sa mise en pratique.

Durée :1 heure
Objectif :Base de la réalisation et de l'interprétation du test MOU ou DMI
Voir toutes les dates

Faire ressortir la candidose par les métabolites urinaires

Les tableaux de candidose intestinale sont fréquents dans les consultations fonctionnelles. Nous en connaissons bien les signes principaux qui nous la font suspecter : fatigue, désordres intestinaux, addictions sucrées, faiblesses immunitaires, … Par contre, le protocole de prise en charge d’une candidose est relativement lourd. Il est par conséquent important de pouvoir mettre en évidence avec certitude la présence d’une candidose.

Nous avons à notre disposition un test urinaire, MOU ou DMI, simple à réaliser et fiable, et qui explore également la présence d’autres types de dysbiose : fermentation, putréfaction.

Programme E-learning “mise en évidence de la candidose par les métabolites urinaires (MOU)”.

Partie 1 : Les différentes analyses de la candidose – 16 minutes.
Partie 2 : La démarche pour l’analyse des métabolites urinaires – 12 minutes.
Partie 3 : La pratique de l’analyse des métabolites urinaires – 19 minutes.
Partie 4 : Exemples de MOU ou DMI : candidose ou pas candidose ? 11 minutes.

Formateur : Bruno Mairet

  • Ingénieur biochimiste, diplômé de l’Institut National de Science Appliquée (INSA) de Lyon.
  • Diplôme universitaire en Analyses biologiques et biochimiques (DUT Dijon).
  • Diplôme de médecine Fonctionnelle et Nutritionnelle (enseignement donné par le Pr Castronovo).
  • Formation aux analyses nutritionnelles et fonctionnelles par le Pr Castronovo.

Plus d’information …

Support de formation : vidéos.

Durée : 1 heure.

Pré-requis : connaître les bases de la candidose intestinale.

Public visé : tout public désireux de s’initier, de comprendre l’intérêt, les bases de la pratique et de l’interprétation de l’analyse des métabolites urinaires.

Tarif : 45 euros.

Public concerné et niveau de difficulté :
Kinésithérapeutes : 💪💪💪💪▫️
Ostéopathes : 💪💪💪💪▫️
Podologues : 💪💪💪💪▫️
Infirmiers(ères) : 💪💪💪▫️▫️
Micro-nutritionnistes : 💪💪💪💪▫️
Naturopathes : 💪💪💪💪▫️
Sages femmes : 💪💪💪💪▫️

  • Comprendre l’intérêt de l’analyse des métabolites urinaires pour la consultation.
  • Assimiler les repères pratiques pour se lancer dans cette analyse.
  • Connaître les laboratoires, le circuit des analyses, les conseils pré-analytiques à donner  au patient.
  • Apprendre les bases de l’interprétation.

Partie 1 :

  • Candidose et dysbiose intestinale : rappels.
  • Signe clinique de la candidose : rappels.
  • Les différentes biologies de la candidose. Biologies directes :
    • Sérologie
    • Coproculture
    • PCR
    • Métabolites Organiques Urinaires (MOU ou DMI).
  • Biologies indirectes : perméabilité, IgA sécrétoires …
  • Pourquoi choisir l’Analyse des métabolites urinaires ?

Partie 2 :

  • Quels laboratoires font ces analyses ?
  • Les critères pour choisir le laboratoire pour l’Analyse des métabolites urinaires ?
  • Comprendre le parcours des analyses.
  • Comment expliquer cette analyse au patient ?

Partie 3 :

  • Le principe fonctionnel de l’Analyse des métabolites urinaires.
  • La présentation des résultats par les différents laboratoires.
  • Les métabolites clefs à connaître et à repérer pour l’interprétation.
  • Le protocole alimentaire à respecter la veille de l’analyse.
  • L’état d’esprit dans la pratique des bilans fonctionnels.
  • Faut-il faire uniquement une analyse fongique ou plus complète (fongique et bactérienne) ?

Partie 4 :

  • Initiation à l’interprétation.
  • Candidose ou pas candidose sur des exemples.
  • Les clefs et les pièges de cette analyse.
En cas de financement DPC : À l’issue de la formation, une attestation de participation à un programme de DPC sera délivrée aux participants par mail (sauf demande particulière) dans le mois qui suit la formation.
En cas de financement DPC : Une attestation de participation à une action de DPC est délivrée à chaque participant.

Bruno Mairet, ingénieur biochimiste

Avis

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Mise en évidence de la candidose par les métabolites urinaires (MOU)”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n’y a pas encore d’avis.

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut