fbpx
Kiné Rat Race

Kiné Rat Race (Troisième partie)

Par Thierry Blain

Faisant suite à l’article sur la Kiné Rat Race, j’aimerais partager avec vous les possibilités et les expériences de nombreux confrères et consœurs que j’ai la chance de rencontrer très régulièrement.

Notre profession peut tout à la fois être restreinte à une activité monotone et répétitive, sans grande satisfaction personnelle mais nous avons aussi un champ d’action presque illimité.

le temps de travail hebdomadaire

Par exemple, il ne tient qu’à nous et personne d’autre, de décider du nombre d’heure et de jour où nous allons travailler chaque mois. Parfois, certains.es collègues se désolent du nombre d’heures qu’ils passent au cabinet alors qu’ils aspirent à une vie plus équilibrée. Par contre d’autres, ont réussi à répartir leur temps de travail hebdomadaire et annuel de manière harmonieuse en rapport avec leurs choix de vie.

Ce sujet est très souvent abordé au moment des repas lors de formations que j’anime. Concernant le temps de travail hebdomadaire, beaucoup me disent qu’ils n’ont pas le choix !

Lorsque l’on y réfléchit un peu, il parait évident que cela est totalement faux.

Si il y a bien une profession qui a le choix c’est la notre. Alors pourquoi disent-ils cela ?

Plusieurs raisons à cela, mais j’aimerais en aborder une en particulier :

Comme pour tout le monde, si nous dépensons beaucoup d’argent ou si nous avons beaucoup de crédit, il est évident que l’on va devoir travailler pour rembourser tous ces frais. Il y a bien sûr des frais fixes peu modifiables (en apparence) : par exemple le logement, la nourriture, un véhicule pour les personnes pour qui c’est indispensable …

la gestion financière

Mais d’autres frais méritent réflexion. Je pense en particulier au matériel que l’on achète pour le cabinet. Les masseurs-kinésithérapeutes sont pour la plupart des personnes au services des autres mais n’ayant que peu de facilités avec la gestion financière. Cela fait de notre profession une cible privilégiée des commerciaux en tout genre et en particulier les vendeurs de matériel.

Généralement, notre cabinet fonctionnait très bien sans le matériel que le vendeur veut vous faire acheter mais il a l’art de vous convaincre du contraire. Il vous fait miroiter monts et merveilles à condition que vous lui fassiez un chèque de 5, 10, 15, 20 voir 25.000 €.

Pour moi la seule raison valable pour faire ce chèque est d’être capable de faire payer votre séance plus chère. Dans le cas contraire, vous allez vous appauvrir.

Pour avoir travaillé 20 ans dans le sport professionnel, je ne dis pas que l’on n’a pas besoin de matériel, mais qu’il faut y réfléchir à deux fois avant de se mettre un leasing sur le dos.

Prenons l’exemple d’un appareil à 15.000 € amortissable sur 5 ans.

Cela correspond à un peu plus de 250 € par mois soit 62 € par semaine, soit environ 3 séances de kiné donc 1h30 de travail. Cela signifie que vous pourriez finir 1H30 plus tôt le vendredi par exemple pour faire du sport, faire une activité avec votre femme ou vos enfants. Et tout ceci sans rien changer à votre revenu.

Réciproquement, proposer une séance hors nomenclature par semaine vous permet également de finir une heure et demi plus tôt.

Il est donc important de définir ses objectifs personnels et de les faire correspondre à votre temps de travail et à une bonne gestion du cabinet.

Si vous êtes assistants, vous pensez peut-être que cela ne vous concerne pas. Il s’agit d’une erreur. Profitez bien de cette période d’assistanat pour apprendre à ne pas faire les mêmes erreurs que le titulaire à l’avenir.

Nous avons un grand nombre d’améliorations à apporter à la gestion de notre cabinet afin de vivre en adéquation avec nos aspirations profondes.

Beaucoup d’outils sont à notre disposition. Nous les évoquerons dans les mois à venir.

Prochainement (juin 2021), une formation complète et exclusive vous sera proposée afin de transformer radicalement votre gestion du cabinet dans le but d’optimiser tout ce que vous savez et avez déjà. Sans rien dépenser, ni travailler plus, vous allez pouvoir augmenter votre chiffre d’affaire.

Parmi de nombreuses possibilités évoquons aujourd’hui les chèques vacances auxquels vous avez droit en tant que profession libérale.

466 € de chèques vacances pour les kinésithérapeutes, en réalité un avantage numéraire de 366€ la première année puis 441€ les années suivantes .

Si vous n’y avez pas encore souscrit voici le détail :

 

« Selon l’article L 411-1 du Code du Tourisme : les dirigeants non-salariés,  peuvent bénéficier des Chèques Vacances. En effet, suite à l’ordonnance 2015-333

kinés vacances

 du 26 Mars 2015, un chef d’entreprise non salarié peut bénéficier des mêmes avantages fiscaux et sociaux que les salariés ».     

Le bénéfice des chèques vacances leur est donc ouvert, à la condition, toutefois, d’employer moins de cinquante salariés (pas de condition minimale). La gestion des chèques vacances que s’attribue le praticien de santé en libéral est la même que le traitement de CESU.

Ainsi le “BNC non employeur” peut s’octroyer des chèques vacances, en exonération d’impôts et de charges sociales (hors CSG CRDS), dans un montant maximum de 30% du SMIC mensuel.

 

Les chèques vacances sont :

  1. exonérés de cotisations sociales dans la limite de 30% du SMIC mensuel, par bénéficiaire

  2. exonérés d’impôts sur le revenu dans la limite du SMIC mensuel.

Cette minoration ne pourra pas faire naître un déficit ni augmenter le déficit.

Quelques frais annexes : 75€ de frais de dossier, 1% de commission, 19€ de frais de port.

Il faut se tourner vers l’ANCV (0825 844 344 – 0,15 € / minute + coût d’un appel vers un numéro fixe – Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h30)

 

 

3 réflexions sur “Kiné Rat Race (Troisième partie)”

  1. Cela fait 16 ans que je travaille dans un petit cabinet de campagne, nous sommes 2 , nous avons très peu de matériel (ballon, élastique) et nous aimerions pouvoir travailler moins mais la demande est tellement importante qu’il est parfois difficile de faire autrement, comme il est difficile de trouver un 3 eme collègue ou remplaçant
    Je suis preneuse si vous avez de vraies solutions !
    Merci

  2. Bonjour Thierry,
    Je voudrais te remercier pour ton article.
    C’est vraiment adorable de te soucier de tes étudiants- collègues.
    C’est grâce à toutes ces formations à KF que pleins de nouveaux chemins me sont ouverts.
    Merci pour l’info sur les chèques vacances entre autre 😉
    Bisous
    A bientôt.
    Tuylan

  3. Travailler moins mais mieux, les séances hors nomenclature deviennent faciles à justifier.
    En therapie manuelle : pas de matériel, très peu d’espace (je travaille dans une pièce de 25m2!).
    S’installer à la campagne : loyers plus bas, aides à l’installation et abattements fiscaux !
    Que des avantages !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut