fbpx
Kinésithérapeutes : faut-il devenir expert dans un domaine ?

Kinésithérapeutes : faut-il devenir expert dans un domaine ?

Par Thierry BLAIN

Thierry BLAIN

Lorsque nous avons passé notre diplôme dEtat, nos études nous ont ouvert un large champ dactivité. Rapidement, nous avons pris conscience que cette diversité n’était pas synonyme dexpertise dans chacun de ces domaines.

Selon nos affinités, parfois nos rencontres, et face aux besoins au sein de notre exercice, nous avons alors décidé de nous former.

Cette démarche est au départ opportuniste et répondait à nos besoins du moment.

Par la suite, nous avons découvert que certains domaines nous convenaient plus que dautres. Certains aiment soccuper de personnes âgées, dautres des enfants, dautres encore de thérapie manuelle ou de sport.

Il est difficile d’être expert dans tous les domaines. Aussi, je considère que se spécialiser dans un domaine ou deux est un plus pour le praticien. Cela nempêche pas de garder une patientelle diversifiée, mais permet de devenir un(e) référent(e) local(e) pour telle ou telle pathologie. De plus, le fait d’être considéré comme expert dans un domaine implique que les patients parleront positivement de vos compétences, et que tout type de patients avec tout type de pathologies continueront à venir vous consulter.

Après quelques années dexercice, et avoir goûté à différents modes de fonctionnement au sein de différents cabinets ainsi que différentes formations, il est possible de faire un choix stratégique et de se spécialiser.

Pour cela, rien de plus simple. Commencez par définir votre objectif pour dans 5 à 10 ans : 

           Comment je souhaite travailler dans 10 ans ?

           Quel type de soin correspond à mon fonctionnement ?

           Combien dheures de travail par semaine ?

           Dans quel lieu ?

           Quel type de patientèle ?

 

 

 

Une fois lobjectif définit, il vous faudra suivre des formations dans le domaine de votre choix. Choisissez bien les organismes formateurs pour la notoriété dans le domaine recherché. Nhésitez pas à demander leur avis à des collègues ayant déjà suivi ce type de formation. En effet, tous les formateurs ne sont pas équivalents.

Une formation ne suffit pas. Programmez de vous former au moins une à deux fois par an dans le domaine de votre choix ou des domaines connexes.

Participez à des congrès traitant de ce domaine. Cela permet d’être informé des dernières données scientifiques et des pratiques le plus performantes. Cela vous permet aussi de rencontrer des collègues, d’échanger avec eux, de se créer un réseau et de se faire connaitre. 

Après quelques années, vous vous rendrez compte que vos compétences sont bien réelles et que votre nom fait référence dans le domaine qui est le vôtre.

Lexpérience seule au cabinet est intéressante mais pas suffisante. Lire et se former permet de gagner un temps précieux. Il est bien sûr possible de découvrir petit à petit les clés pour traiter telle ou telle pathologie mais pourquoi se priver de lexpérience des autres ? Ils ont mis des années eux aussi à comprendre comment traiter leurs patients et ils vous résument en quelques jours le fruit dannées de recherche.

Ainsi, vous progresserez à grand pas grâce à vos rencontres, lectures et formations.

Actions : Se poser les questions suivantes et répondre par écrit :

Questions et à faire

Réponses

En cours

Réalisé le :

Où en suis-je dans mon évolution professionnelle ?

 

 

 

Quels sont le ou les domaines que j’apprécie particulièrement ?

 

 

 

Dans quels domaines suis-je apprécié ?

 

 

 

Dans quels domaines suis-je apprécié ?

 

 

 

Quelles formations ai-je déjà suivi dans ce ou ces domaines ?

 

 

 

Quelles autres formations pourrais-je suivre : cette année, l’année prochaine et encore l’année d’après ?

 

 

 

Programme de formations (dates et thèmes)

 

 

 

Quels livres pourrais-je lire dans mon domaine de prédilection ?

 

 

 

Démarches pour me faire connaitre dans ma spécialité

 

 

 

Outils de communication (Site internet, affiche, flyers, ateliers santé, affichage tarifs…)

 

 

 

Si vous avez déjà réalisé toutes ces étapes et que vous êtes devenu une référence, nhésitez pas à partager votre expérience avec nos lecteurs. 

 

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réflexions sur “Kinésithérapeutes : faut-il devenir expert dans un domaine ?”

  1. Bravo Thierry coaching en live
    C’est super clair et effectivement très important pour avancer dans notre domaine que l’on veut perfectionner.

    1. bourdeau Anne marie

      Bravo Thierry pour ta synthèse!
      A mi chemin dans ma carrière ,c’est exactement la réflexion que je mène en ce moment .
      Je vais me servir de ton article comme base pour faire le point dans ma démarche.

Les commentaires sont fermés.

Recevez gratuitement votre vidéo Formation

A la suite de votre inscription, vous serez redirigé sur la page de la formation en vidéo.

You have Successfully Subscribed!

Défiler vers le haut